Avant de commencer, je voulais vous préciser que cet article a été écrit dans la continuité de: https://www.cinegramme.fr/le-crop-factor/, ou j’expliquais en quoi la taille du capteur changeait le rendu focal. Article dont je vous recommande la lecture pour comprendre celui-ci.

Si j’ai décidais de vous écrire aujourd’hui, c’est pour vous parler de quelque chose qu’on m’a fait découvrir il y a peu de temps. Le fait que le crop factor (dû à la du taille du capteur), influe sur l’ouverture de notre objectif. D’où le lien avec l’autre article qui lui expliquait ce que cet effet entraînait sur la longueur focale.

Calculer sa réelle ouverture en fonction du crop factor

Vous vous imaginez peut-être une formule digne des plus grands mathématiciens, pour être capable de calculer cette relation qui existe entre la taille du capteur et l’ouverture de son objectif. Bah non, vous vous trompez, puisque la formule n’est rien d’autre que :

(CROP FACTOR) * (OUVERTURE DIAPHRAGME)

Pour  illustrer la formule, prenons  l’exemple d’une focale 50mm ouvert à f/1.8 sur un appareil APS-C de crop factor 1,6. Comme je l’avais déjà expliqué dans l’article précédent, vous aurez compris que le rendu focal sera équivalent à un 80mm. Mais pour ce qui en est de l’ouverture ? Comme dit dans la formule, il faudra multiplier 1,6 (crop factor) à 1,8 (ouverture du diaphragme), ce qui est égale à 2,88. On peut donc en conclure qu’ouvrir à f/1.8 sur APS-C, revient à ouvrir à f/2.88 sur Full Frame.

Comment se fait-il que le crop factor agisse sur l’ouverture ?

Dans cette partie, je vais expliquer grâce à certaines formules, le pourquoi du comment, le crop factor se répercute sur l’ouverture. Avant d’aller plus loin, je voudrais prévenir (pour les moins matheux d’entre vous), qu’il va s’ensuivre quelques calculs. Et je peux comprendre que cela ne vous intéresse pas du tout. Dans ce cas, rien de grave puisque l’essentiel a déjà était énoncé dans la première partie de l’article.

Pour comprendre, en quoi l’ouverture est impactée, il faut d’abord savoir comment elle est calculée de manière générale sur un objectif. Voici la formule :

N = f/d

Ici N étant l’ouverture, plus communément écrite sous la forme f/N (par exemple: f/5.6; f/1.8;…). Et dont le résultat correspond au rapport entre la longueur focale f (en mm) et le diamètre du diaphragme d (en mm). Par cette formule, on peut voir que l’ouverture est directement liée à la longueur focale. Pourquoi je vous dis ça? Puisque si vous vous souvenez bien, le crop factor à une répercussion sur la longueur focale. Il deviendra alors nécessaire de prendre cette nouvelle valeur de la longueur focale pour calculer la réelle ouverture de l’objectif.

En reprenant notre exemple, on peut déjà savoir que notre 50mm monté sur APS-C correspondrait à un 80mm monté sur capteur Full Frame. Mais il nous manque toujours la valeur du diamètre. Pour l’avoir on va devoir faire ce produit en croix :

d = f/N

On le calcule alors selon les valeurs du début qui sont: 50 (soit f) divisé par 1,8 (soit N). Ce qui donne approximativement un diamètre de 27,8mm. Puis en reprenant la formule N=f/d, avec les valeurs de l’objectif selon son crop factor, ça nous fait 80 (soit f cropé à 1,6) divisé par 27,8 (soit d). On obtient alors une ouverture de f/2.88 (le même résultat que dans la première partie).

Pour conclure, sachez que les constructeurs d’appareils indiquent toujours l’ouverture en fonction d’un capteur full frame, et cela peu importe le type (reflex, compacte, gopro, smartphone,…). C’est donc pour ça qu’il est préférable de toujours se référer au crop factor, pour être sûr de ce qu’on achète.

En espérant que mes explications ont été claires. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez vraiment pas à me poser vos questions dans l’espace commentaire.

4 thoughts on “Saviez-vous que le crop factor agit aussi sur l’ouverture ?

  • Joanny

    Super article, un plaisir à lire, et très simple à comprendre

    Répondre
  • maxco

    Hello,

    Attention, parler de de « crop factor » ou « focale équivalente » sont des expressions trompeuses. Surtout si on ne viens PAS de l’argentique. A mon avis, cela clarifierait le débat si on parlait d’angle de vue ou de champs de vue. On revient alors à la physique des choses.

    Démonstration avec calcul sur cette page : http://objectifreflex.com/equivalence-entre-les-objectifs-ef-ef-s-ou-fx-dx/

    On retrouve également les champs de vision calculés pour chaque focale d’objectif sur http://objectifreflex.com.

    /maxco

    Répondre
    • Vincent Carbonneau

      Hey Maxco,
      Je voulais d’abord te remercier d’avoir pris le temps de lire mon article.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’utilisation de ces termes. Néanmoins, j’ai choisi de ne pas les utiliser, puisqu’il ne me semblait pas pertinent de parler de l’angle champ sur un article qui explique en quoi la taille du capteur influence la profondeur de champ.

      Répondre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *