Après l’achat d’un appareil, le choix d’un objectif s’impose. Même si certains choisiront de garder celui de base, chose que je vous déconseille (du fait de la qualité optique assez médiocre des objectifs vendus en kit), d’autres souhaitant évoluer voudront se munir d’un ou de plusieurs nouveaux objectifs. Mais venant de débuter depuis peu dans ce domaine, vous ignorez sûrement le fait que “la taille du capteur a une incidence directe sur le rendu de votre focale”. Et c’est cette “incidence” qui existe entre le capteur et la focale qu’on appelle crop factor ou coefficient multiplicateur en français. Bon j’en ai déjà assez dit, rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Quoi ! Une incidence sur le rendu focal ?

Eh oui ! Mais il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Ce que je veux vous dire, c’est que la taille du capteur a une influence sur la longueur focale et par conséquent sur le cadrage. Avant de rentrer en profondeur dans ces détailles, je voudrais revenir sur une phrase qu’on entend souvent: “Un 50 mm ça correspond à la vision humaine !”. Hein, vous la connaissez bien cette phrase ! Pourtant ce qu’on oublie de vous dire, c’est que ce rendu de la “vision humaine” ne sera valable seulement si l’objectif est monté sur un capteur de dimension 24 x 36 mm (soit un Plein Format ou Full Frame). Mais du moment ou on passe sur un capteur ayant une dimension inférieure le résultat n’a plus rien à voir. Il faudra dès lors multiplier le crop factor de votre capteur à la longueur focale pour en connaître le rendu focal réel. Par exemple prenons le cas d’un capteur de dimension 23,6 x 15,7 (soit APS-C) de crop factor 1.5, en utilisant un objectif 50 mm ça nous donnerait (1,5 x 50 mm = 75 mm) soit une longueur focale de 75 mm. Notre image n’aurait donc plus rien à voir avec “la vision humaine”.

(On remarque une différence de cadrage entre un Full Frame et un APS-C à focale égale)

Comment connaître le coefficient multiplicateur de son appareil ?

Il existe plusieurs moyens de connaître le crop factor de son appareil, même si en général elle est indiquée sur la fiche technique par le constructeur, ça peut arriver parfois qu’elle n’y soit pas. Je vous ai donc dressé ci-dessous un tableau des tailles les plus fréquentes accompagnées de leur crop factor pour vous faciliter la tâche.

Type Taille Crop factor
Full Frame (sony, canon, nikon,…) 24 x 36 mm 1
APS-C (Nikon, Sony, Pentax,..) 15,7 x 23,6 mm 1.5
APS-C (Canon) 14,8 x 22,2 mm 1.6
Micro 4/3 (Black Magic, Olympus, Panasonic,…) 13,5 x 18 mm 1.8

On remarque que, même si globalement chaque type de capteur a un crop factor assez identique, qu’il peut y avoir une légère différence d’une marque à une autre. Mais il existe encore une dernière manière bien plus précise et aussi simple que les précédentes pour trouver ce fameux facteur multiplicateur. Il suffit simplement de faire 24 (soit la hauteur d’un Full Frame) divisé par la hauteur de votre capteur. Et comme je viens de le dire, ce qui est bien avec cette méthode, c’est que résultat obtenu sera précis à la décimale près, alors que dans les deux précédentes le résultat était arrondi au dixième.

Pour conclure, n’oubliez jamais de prendre en compte le crop factor lors de vos prises de vues, au risque de vous retrouver avec un effet indésirable sur votre image. Et enfin sachez que même si souvent on présente le fait d’avoir un crop factor élevé comme inconvénient, il peut se révéler être un avantage, dans le cas où on voudrait gagner en longueur focale.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *