À la vue d’un film on peut remarquer énormément de mouvements de caméra, que ce soit vers l’avant ou l’arrière, de gauche à droite, de haut en bas… les façons de bouger une caméra sont extrêmement nombreuses, mais heureusement ce n’est pas si compliquer que ça. On en dénombre en tout seulement deux qui sont:

-le travelling

-le panoramique

Quel est but d’un mouvement de caméra ?

Déjà pour commencer (et pour votre culture générale), le tout premier mouvement enregistré à ce jour remonte à 1896 et oui même pas un an après la création du cinéma, alors qu’à cette époque on n’avait pas la machinerie que l’on connaît aujourd’hui pour faire des mouvements. La caméra avait étais placé sur une gondole à Venise filmant tout en avançant ce qui si passait. Â cette époque, l’importance de faire des mouvements n’avait pas encore étais comprise.

Pour revenir à notre sujet, aujourd’hui l’importance du mouvement se joue dans le cadre cinématographique, pour suivre un personnage sans qu’il rétrécisse, s’il s’avance vers le font du champ par exemple. En fait ces mouvements de caméras servent en général à garder le sujet filmé dans le cadre (sujet qui peut être humain ou non), même si parfois il est utilisé dans une approche esthétique, où l’on devine que faire un mouvement n’est pas obligatoire pour garder le sujet dans le cadre.

À quoi correspondent ces 2 mouvements ?

Le travelling : Il est très souvent effectué sur des rails, et consiste à déplacer sa caméra dans l’espace (devant, derrière, droite, gauche, haut et bas), pour rendre ça possible une quantité énorme d’appareille technique peut être utilisé tel que la grue, les rails… Avant où le camera était lourde et peu mobile pour faire ce qu’on appelle un travelling avant on utilisé le zoom avant, et vous allez me dire : « oui mais aujourd’hui on l’utilise encore ! », « Exactement ! » mais à l’époque contrairement à maintenant ce n’était pas un choix esthétique, mais plutôt une obligation à qui voulait donner l’impression d’un déplacement vers l’avant. Pour information à ceux qui se poseraient la question, la différence entre ces deux techniques c’est que le zoom n’altère pas les perceptives de l’image alors que le travelling « oui », ce qui rend plus immersif.

Le panoramique : c’est une rotation de la caméra (dans toutes les directions que l’on souhaite), chose qui permet d’avoir une image extrêmement stable tout en suivant son sujet. Technique que la NASA utilise par exemple pour suivre la mise en orbite de leurs satellites (le tout couplé à un zoom à très longue focale).

Et en réalité il existe une troisième utilisation, qui n’est pas un autre mouvement, c’est le travelling et panoramique combiné, souvent réalisé à l’aide d’un steadicam ou par un porté de caméra.

Les mouvements de caméra ont apporté énormément au cinéma moderne, c’est grâce à ça qu’il est devenu plus vivant qu’avant, permettant un rythme bien défini et entraînant. Sans ça par exemple les plans séquences de Iñárritu dans The Revenant n’aurait pas pu être possible.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *